Manuel d instructions pour la caisse enregistreuse thermique posnet

Les microscopes permettent de regarder à l'intérieur du micro-monde. Ce sont des dispositifs conçus pour l'observation de nombreux objets de petite taille, dont les détails subtils sont généralement invisibles à l'œil nu. Le microscope est représenté avec deux ensembles de lentilles de focalisation, qui sont placés à l'arrière du tube, appelé tube. Un ensemble de lentilles avec un sujet est exprimé comme une lentille. Avec le changement, le deuxième ensemble de lentilles s'appelle l'oculaire et donne l'observation. À l'intérieur du tube, grâce à l'objectif, il est créé en une image réelle, agrandie et inversée, qui est observée par l'observateur grâce à l'oculaire. En raison de la coexistence des deux ensembles de lentilles, l’image vue est apparente, agrandie et simple. Les microscopes métallographiques sont un type de microscopes qui sont recherchés sur des échantillons opaques. Les microscopes optiques et les microscopes électroniques sont recommandés pour les microscopes métallographiques.

Que pouvons-nous voir avec un microscope métallographique?Les études microscopiques elles-mêmes utilisant des microscopes métallographiques reposent sur l'acceptation d'un échantillon d'un produit spécifique, puis sur le polissage et le polissage d'une surface donnée, c'est-à-dire spécimens métallographiques qui seront soumis à une observation microscopique après toute gravure. La divulgation de la structure d'un métal donné, ainsi que de ses alliages et défauts invisibles à l'œil nu, constitue l'objectif principal des études métallographiques sur la microscopie optique. Ils assurent l'identification de la diversité des composants structurels et la vision de leur morphologie, de leur quantité, de leurs dimensions et de leur distribution. Les microscopes métallographiques vont effectuer des observations de métaux et des observations de rupture. Grâce à la mise en œuvre précise des lentilles, le microscope métallographique détecte les microfissures, permet de calculer le partage de phase et d'observer les inclusions et autres caractéristiques matérielles.